Comment différencier une larve de Cétoine d'une larve de Hanneton ?

Comment différencier une larve de Cétoine d'une larve de Hanneton ?

 

C'est la question de tout jardinier : vous êtes en train de gratter la terre avec votre petite pelle pour y planter des plantules qui vous émerveilleront de part la couleur de leurs fleurs quelques mois plus tard lorsque vous tombez sur une espèce de ver blanc. Vous vous dites : "Eh ! S'agit-il d'une larve de la belle Cétoine dorée, brave bête indispensable à la transformation des débris végétaux du compost en bon terreau fertile, ou bien d'un infâme ver de Hanneton, vile bestiole dévorant les racines des plantes, les tubercules des pommes de terre ?" Poule et Insecte va vous aider à trancher !

D'abord, sachez que ces larves ne vivent généralement pas au même endroit. Les larves de Cétoine affectionnent les tas de compost et font régal de vos épluchures qu'elles transforment en terreau (leurs excréments) tandis que les larves de Hannetons se complaisent aux pieds de diverses plantes dont elles rongent la racine.

Si néanmoins vous n'êtes pas sûr de la véritable identité de la larve, sachez également qu'elles sont totalement différentes physiquement. Voici des photos pour vous montrer les différences.

 

Larve de Hanneton         

Larve hanneton

Larve de Cétoine

Larve cetoine

 

1. La larve de Hanneton a des pattes bien développées, alors que celles de la Cétoine n'a que des moignons.

2. La tête de la larve de Hanneton est bien dégagée et grosse, tandis que celle de la larve de Cétoine est enfoncée dans des bourrelets de "gras" et est proportionellement beaucoup plus petite.

3. La larve de Hanneton est plus longue que la larve de Cétoine, qui a un aspect plus rondouillard.

 

Dernière différence : sur une surface dure donc increusable, la larve de Cétoine se déplace sur le dos, alors que la larve de Hanneton préfère ramper sur le ventre en s'aidant de ses pattes.

×