Nepa cinerea

La Nèpe - Nepa cinerea

Nepe

 

Biologie, moeurs, aspect, etc... : La Nèpe (Nepa cinerea ou Nepa rubra) est encore une de ces bestioles aquatiques. Elle appartient à la famille des Hémiptères, plus précisément des Nepidés. Il n'y a en France que deux représentantes des Népidés : La Nèpe et sa cousine la Ranâtre. Dans cet article c'est bien évidemment la Nèpe qui nous intérresse.

 

Fin de mue imaginale d'une Nèpe.

Mue nepe

 

De part son physique monstrueux, la Nèpe n'est pas un insecte à mettre sous le nez d'un entomophobe. Jugez plutôt : L'insecte est presque aussi plat qu'une feuille, possède une sorte de dard au bout de son abdomen (d'ou son surnom Scorpion d'eau) qui est en fait un tube respiratoire, de frêle patte postérieure et médiane, et deux horribles sortes de pinces à l'avant. Le pire : il ne semble pas avoir de tête. Mais si l'on regarde bien on la voit, coincée entre les deux pattes antérieures et le thorax. Elle possède deux yeux et un rostre pointu. Voilà pour le portrait de la Nèpe. Les jeunes ressemblent aux adultes, ils sont simplement un peu plus trapus, ils n'ont pas d'ailes et leurs tubes respiratoires est plus court. Dernière différence : Les Nèpes adultes sont quasiment toutes de couleur brun-noir tandis que la livrée des jeunes varie du jaunâtre au brun-noir.

La Nèpe mesure plus ou moins 2 cm (tube respiratoire et pattes antérieures non compris).

 

Jeune Nèpe se délectant d'un Cloporte d'eau.

Jeune nepe

 

Comme toutes les Punaises d'eau, la Nèpe n'a pas de branchie et doit venir respirer à la surface de l'eau. C'est là qu'intervient le fameux dard à l'extrémité de son abdomen. Il est fait pour percer la surface pour permettre à sa propriétaire d'"avaler" ce précieux gaz. Considérez en fait cet outil comme un tuba.

Les Nèpes nagent médiocrement et assez lentement en agitant d'une manière assez maladroite leur quatres pattes postérieures. Elle se déplace également lentement, "pas à pas", comme pour sa cousine la Ranâtre. On peut dire que c'est là une caractéristique des Népidés.

 

Nèpe adulte.

Nepa cinerea

 

La morphologie et la couleur de la bestiole la fait ressembler à une feuille morte, ce qui est bien pratique pour échapper au regard des prédateurs... ou des proies. Car comme la plupart des Hémiptères aquatiques, l'insecte en question est un prédateur vorace. C'est là qu'interviennnent les pattes antérieures : il s'agit de pattes dites ravisseuses, c'est à dire spécialisées dans la captures des proies. Vous remarquerez que leurs fémurs sont très gros et très musclés. Dès qu'une bestiole passe à sa portée, la Nèpe referme ses bras sur la victime. Dès que celle-ci est prise dans l'étau, pour elle tout est perdu. La Nèpe lui applique son rostre dans le corps et lui injecte un venin dissolvant. Elle n'aura plus qu'à aspirer le contenu ainsi liquéfié.

 

Vu sur les pattes antérieures de la Nèpe, dignes des muscles d'Arnold Schwarzenegger (et cela sans dopage ni entraînement intensif à la salle de gymnastique s'il vous plaît).

Nepe patte avant

 

Dans la nature la bête se cache à l'affût soit enfouie dans la vase près de la rive en laissant dépasser son tube respiratoire hors de l'eau, soit les les plantes aquatiques ou autres débris végétaux. Dans les deux cas elle laisse ses pattes antérieures largement écartées pour apréhender n'importe quelle petite bestiole qui aurait le malheur de passer près d'elle. La Nèpe voit très bien grâce à ses yeux volumineux et proéminants.

 

Nèpe adulte dévorant un Criquet donné au bout d'une pince.

Nepa rubra

 

Les oeufs sont pondus soit sur la berge dans la vase, soit incrustés dans des bout de débris végétaux mous. Ils ont à peu près la même forme et la même taille que ceux de la Ranâtre, mais les filaments à leur extrémité sont au nombre de 5, et non de 2. Ils sont également plus courts. Je n'ai pas pu les prendre en photo... et ni les juvénile L1. (enfin j'ai essayé mais les photos n'était pas nettes).

 

La Nèpe passe facilement inaperçue au milieu de débris végétaux aquatiques.

Nepa rubra 1

 

Elevage : Les Nèpes sont captivantes. C'est pour cela que je vous conseille d'en élever. Pour la nourriture, elles acceptent les petits Têtards, Cloportes d'eau, Vers de vase, etc, bref tout ce qui leur est proportionné. Vous pouvez également leur donner des Criquets, Mouches, et autres insectes terrestes (elles aiment aussi les vers de terre, à condition qu'ils ne soient pas trop gros) à l'aide d'une pince. Elles peuvent sans soucis vivre en communauté, elles sont certes voraces mais pas cannibales.

 

À n'importe que stade de sa vie cette bestiole est très vorace.

Nepe l3

 

Pour l'aquarium, c'est un peu plus compliqué. Comme elles ne savent pas très bien nager, elles ont un peu tendance à se noyer. Pour éviter un tel malheur, il vous faudra recourir à une des 2 solutions suivantes :

1- Soit vous mettez en place une berge dans l'aquarium. Les Nèpes s'y tiendront à l'affût dans l'eau, et si elles coulent, elles remonteront forcément à la suface près de la rive.

2- Soit pour faite un aquarium classique, comme cela, mais il vous faudra mettre plein de branche sur les bords. Si elles coulent, elles y prendront appui et remonteront sans problème.

N'oubliez pas non plus de mettre à leur disposition des bout des végétaux mous pour que les femelles puissent y pondre.

 

Les Cloportes d'eau ont l'air succulents !

Nepe cendree

 

×